Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

« Lettre ouverte aux non vaccinés » de huit scientifiques canadiens

6 Août 2021, 13:39pm

« Lettre ouverte aux non vaccinés » de huit scientifiques canadiens

 

Posted by Jean-Dominique Michel – Le 6 août 2021

 

 

A l’heure où la France a basculé dans la tyrannie suite à la démission de son « Conseil constitutionnel » de remplir sa mission d’être garant des droits et libertés fondamentales, je re-publie traduite par mes soins et in extenso la lettre ouverte publiée par le Pr Denis Rancourt et sept autres scientifiques canadiens.
Il paraît presque lointain le temps où les endoctrinés nous moquaient lorsque nous évoquions la perspective d’une société à la chinoise où les personnes et leurs corps seraient devenus la propriété des états (et des groupes qui les contrôlent). Se gaussaient avec force ricanements de la perspective d’une vaccination obligatoire avec un produit génique expérimental et d’un pass sanitaire établissant un véritable apartheid avec des citoyens de première et de seconde zone.

Nous y sommes désormais. Étant donné que cela n’a plus rien à voir avec une quelconque réalité sanitaire, il semble en effet s’agir un plan bien huilé qui se déroule au mépris de toute réalité.

Les « résistants » (oui, je continuerai à les appeler pour ce qu’ils sont face aux dirigeants et aux collaborateurs de cette dérive évidemment totalitaire) ont bien besoin de soutien, d’encouragement et de réconfort.

Les « élites » ayant vendu leur âme (cf. cette cohorte « d’éthiciens » qui viennent nous expliquer à quel point tout ceci est éthique alors que des « scientifiques » prétendent trouver que les opposants sont en quelque sort des démeurés) à nous de cultiver, entretenir et muscler la nôtre.

Oh, by the way, le Massachussets Institute of Technology (l’équivalent de l’EPFL en plus prestigieux) a mis en lumière qu’à l’inverse, les personnes sceptiques (qualité rationnelle faut-il le rappeler…) sont en moyenne plus éduquées et cultivées que ceux qui adhèrent aveuglément à des injonctions « sanitaires » de plus en plus aberrantes et liberticides. Et n’ont dans leur immense majorité aucun lien avec les théories complotistes : elles savent simplement se questionner sur la question complexe d’un rapport bénéfice – risque…

Quand il s’agira de remettre les « Corruption & Propaganda Awards », il y aura pléthore de nominés chez nous comme ailleurs.

D’ici là, veillons à rester pleinement lucides sur la réalité de ce qui se déroule, dont la trame semble (hypothèse forte) pertinemment résumée par le physicien et spécialiste de l’ « Intelligence Artificielle », Philippe Guillemant.

 


 

 


 

 

Voir les commentaires

Conflit d'intérêts : Victor Fabius du cabinet Mc Kinsey, conseil de l'Elysée

6 Août 2021, 09:19am

Voir les commentaires

Décision du conseil constitutionnel

6 Août 2021, 09:07am

Voir les commentaires

Pass sanitaire : 54 000 personnes ont saisi le Conseil Constitutionnel

5 Août 2021, 11:49am

Voir les commentaires

Contre la censure : KAIROS attaque YOUTUBE en justice

4 Août 2021, 19:49pm

Contre la censure : KAIROS attaque YOUTUBE en justice
Contre la censure : KAIROS attaque YOUTUBE en justice

Publié le 3 août 2021

Jeudi cinq août 2021 à Neuf heures du matin, par devant la CHAMBRE Des VACATIONS – SALLE A – DU TRIBUNAL DE L’ENTREPRISE FRANCOPHONE DE BRUXELLES, Siégeant au local ordinaire de ses audiences, Boulevard de Waterloo, 70, à 1000 Bruxelles (Le tribunal du commerce est situé au croisement Bd de Waterloo/rue des quatre bras)

 

Kairos est un journal belge indépendant qui existe depuis 2012, et qui se définit comme « Journal antiproductiviste – pour une société décente ».

Le 10 juin 2021 un « Grand débat » a été organisé par Kairos, dont le thème était « Le Covid et sa gestion », diffusé en direct sur Facebook. Le débat réunissait des figures reconnues du monde médical belge et français(1). Le Premier ministre et les experts du gouvernement belge ont reçu une invitation pour participer au débat, invitation à laquelle ils n’ont pas donné suite. La vidéo de ce débat a ensuite été mise en ligne sur la chaîne YouTube de Kairos, le 18 juin. Quelques heures plus tard, l’accès à la vidéo n’était plus possible, YouTube ayant décidé qu’elle ne respectait pas son règlement sur les « informations médicales incorrectes ».

Entre autres choses, nous demandons la remise en ligne immédiate de la vidéo, et la condamnation de Google à des dommages-intérêts

Après réflexion avec son pool juridique, Kairos a décidé de se tourner vers les tribunaux, notamment en faisant appel à un avocat de renom dans le domaine des libertés publiques et du droit de la presse. Citation a été lancée contre Google Ireland (responsable pour YouTube) le 20 juillet. Entre autres choses, nous demandons la remise en ligne immédiate de la vidéo, et la condamnation de Google à des dommages-intérêts.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Les pseudovaccins anticovid ne protègent ni les vaccinés, ni leurs contacts

4 Août 2021, 18:08pm

Les pseudovaccins anticovid ne protègent ni les vaccinés, ni leurs contacts

Posted by Jean-Dominique Michel – Le 4 août 2021

Après la re-publication hier sur ce blog d’un article de la Dre Nicole Delépine, j’ai le plaisir de partager aujourd’hui la dernière livraison de son époux, le Dr Gérard Delépine.
Chirurgien et statisticien médical, celui-ci poursuit également depuis dix-huit mois un travail de longue haleine pour faire connaître la réalité de la situation et des données brutes, c’est-à-dire non trafiquées ou falsifiées par les affidés des mafias pharmacovaccinales.

Dans un éditorial valant son pesant de cacahuètes, l’éditorialiste Serge Michel se plaignait il y a peu dans Le Temps qu’en augmentant le tarif de ses injections géniques, les pharmas donnaient du grain à moudre aux complotistes et autres antivaxx !

Le pauvre homme a raté quelques marches de comprenure au passage, à moins qu’il soit d’un cynisme consommé. Il fait partie en tout cas de ces journalistes qui, apercevant un éléphant, se demandent ce qu’une fourmi peut bien faire là et s’indignent que les « complotissss » osent prétendre qu’il s’agit d’un pachyderme !

Il est évident hélas -et ce monsieur n’en est qu’un triste exemple- que si vous occultez la variable « corruption » et la dimension lourdement criminelle des pratiques de l’industrie pharmacovaccinale sévissant de manière massive et de notoriété publique au coeur des politiques de santé, vous ne pouvez vivre qu’au pays des bisounours avec de gentilles pharmas venant sauver le monde comme un chevalier blanc d’un très vilain virus ! Un peu comme Al Capone protégeait les honnêtes commerçants de Chicago…

Autant pour la pensée adulte hélas ! Qu’un homme se prétendant journaliste (et ayant quelques galons dans ce domaine sinistré) puisse ainsi faire l’impasse d’une réalité aussi solidement documentée et incessamment rappelée laisse pantois, même si cette pathologie de la pensée intelligente semble s’être quasi-généralisée (avec dieu merci encore d’heureuses exceptions) dans cette profession. Qui fut noble avant de devenir largement malhonnête et toxique…

Heureusement, il reste les espaces d’expression non-médiés par cette soldatesque inculte – qui s’en plaint d’ailleurs amèrement : comme ils aimeraient que toute voix non-filtrée par leur conflits d’intérêts et préjugés soit même interdite de parole !

Cela viendra peut-être. En attendant, nous continuerons avec bien des camarades de combat à livrer des informations sourcées, documentées et solidement argumentées pour donner à voir et à comprendre ce à quoi nous sommes bel et bien confrontés.

Les légions d’en-face n’ont que l’invective et les mensonges à disposition. Montrez-leur les falsifications des données, montrez-leur les études dignes de ce nom qui confirment des conclusions (évidemment) contraires à la doxa, montrez-leur les absurdités et incohérences de celle-ci et vous n’aurez plus d’oreilles face à vous, que des bouches haineuses éructant des jets de poison et des injures. Avec littéralement une prise en otage des professionnels par les groupes d’influence concernés.

Dans un article publié hier dans L’Impertinent média (accès payant mais qui en vaut largement la peine étant donnée la qualité journalistique presque anachronique de ce site de presse indépendant), Amèle Debey pose le bon diagnostic :

 

 

Voir les commentaires

Eudravigilance : 20 595 morts et 1,9 million de blessés

4 Août 2021, 15:46pm

Eudravigilance : 20 595 morts et 1,9 million de blessés

20 595 MORTS 1,9 million de blessés (50 % GRAVES) signalés dans la base de données de l'Union européenne sur les effets indésirables des médicaments pour les vaccins COVID-19

par Brian Shilhavy Rédacteur en chef, Health Impact News

La base de données de l'Union européenne des rapports sur les effets indésirables des médicaments s'appelle EudraVigilance, et elle fait état de 20 595 décès et de 1 960 607 blessures à la suite d'injections de COVID-19.


Un abonné européen de Health Impact News nous a rappelé que cette base de données gérée par EudraVigilance ne concerne que les pays européens faisant partie de l'Union européenne (UE), qui compte 27 pays.


Le nombre total de pays en Europe est beaucoup plus élevé, presque deux fois plus, soit environ 50. (Il existe quelques divergences d'opinion quant aux pays qui font techniquement partie de l'Europe).


Ainsi, aussi élevés que soient ces chiffres, ils ne reflètent PAS toute l'Europe. Le nombre réel de personnes décédées ou blessées en Europe à la suite de tirs de COVID-19 serait bien plus élevé que celui que nous indiquons ici.


La base de données EudraVigilance indique que jusqu'au 31 juillet 2021, 20 595 décès et 1 960 607 blessures ont été signalés suite à l'injection de quatre vaccins expérimentaux COVID-19 :


LE VACCIN COVID-19 MRNA MODERNA (CX-024414)


LE VACCIN COVID-19 MRNA PFIZER-BIONTECH


LE VACCIN COVID-19 ASTRAZENECA (CHADOX1 NCOV-19)


LE VACCIN COVID-19 JANSSEN (AD26.COV2.S)


Sur le total des blessures enregistrées, la moitié d'entre elles (968 870) sont des blessures graves.


"La gravité fournit des informations sur l'effet indésirable suspecté ; il peut être classé comme "grave" s'il correspond à un événement médical qui entraîne la mort, met en danger la vie du patient, nécessite une hospitalisation, entraîne une autre affection médicalement importante ou la prolongation d'une hospitalisation existante, entraîne un handicap ou une incapacité persistante ou importante, ou constitue une anomalie congénitale/défaut de naissance."


Un abonné de Health Impact News en Europe a réalisé les rapports pour chacun des quatre clichés du COVID-19 que nous incluons ici. Cet abonné s'est porté volontaire pour le faire, et c'est un travail considérable que de tabuler chaque réaction avec les blessures et les décès, car il n'y a aucun endroit sur le système EudraVigilance que nous avons trouvé qui tabule tous les résultats.


Depuis que nous avons commencé à publier ces données, d'autres personnes en Europe ont également calculé les chiffres et confirmé les totaux*.


Voici le résumé des données jusqu'au 31 juillet 2021.


Total des réactions pour le vaccin expérimental à ARNmTozinameran (code BNT162b2, Comirnaty) de BioNTech/ Pfizer :

 

9 868 décès et 767 225 blessures au 31/07/2021.
21 004 Troubles du sang et du système lymphatique, dont 126 décès
19 717 Troubles cardiaques dont 1 489 décès
177 Troubles congénitaux, familiaux et génétiques dont 14 décès
9 913 Troubles de l'oreille et du labyrinthe dont 8 décès
471 Troubles endocriniens dont 3 décès
11 693 Troubles oculaires dont 21 décès
69 612 Troubles gastro-intestinaux dont 431 décès
205 214 Troubles généraux et affections du site d'administration dont 2 832 décès
779 Troubles hépatobiliaires dont 46 décès
8 405 Troubles du système immunitaire dont 53 décès
24 114 Infections et infestations dont 941 décès
9 314 Blessures, empoisonnements et complications procédurales dont 146 décès
19 170 Investigations dont 323 décès
5 675 Troubles du métabolisme et de la nutrition dont 178 décès
104 915 Troubles musculo-squelettiques et du tissu conjonctif dont 122 décès
528 Tumeurs bénignes, malignes et non spécifiées (y compris kystes et polypes) dont 43 décès
137.631 Troubles du système nerveux dont 1.081 décès
719 Grossesse, puerpéralité et conditions périnatales dont 24 décès
140 Problèmes liés aux produits dont 1 décès
13 659 Troubles psychiatriques dont 130 décès
2 481 Troubles rénaux et urinaires dont 157 décès
8 028 Troubles de l'appareil reproducteur et du sein dont 2 décès
33 642 Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux dont 1 168 décès
36 970 Troubles de la peau et du tissu sous-cutané dont 87 décès
1 289 Circonstances sociales dont 13 décès
564 Interventions chirurgicales et médicales dont 25 décès
21 401 Troubles vasculaires dont 404 décès

 


Total des réactions pour le vaccin expérimental à ARNm mRNA-1273(CX-024414) de Moderna :

 

5 460 décès et 212 474 blessures au 31/07/2021
3 901 Troubles du sang et du système lymphatique dont 49 décès
6 139 Troubles cardiaques dont 599 décès
86 Troubles congénitaux, familiaux et génétiques dont 3 décès
2 699 Troubles de l'oreille et du labyrinthe
165 Troubles endocriniens dont 1 décès
3 330 Troubles oculaires dont 13 décès
18 562 Troubles gastro-intestinaux dont 200 décès
57 313 Troubles généraux et affections du site d'administration dont 2 188 décès
345 Troubles hépatobiliaires dont 20 décès
1 803 Troubles du système immunitaire dont 9 décès
6 151 Infections et infestations dont 332 décès
4 652 Blessures, empoisonnements et complications procédurales dont 102 décès
4 289 Investigations dont 103 décès
2 105 Troubles du métabolisme et de la nutrition dont 125 décès
26 743 Troubles musculo-squelettiques et du tissu conjonctif dont 107 décès
252 Tumeurs bénignes, malignes et non spécifiées (y compris kystes et polypes) dont 27 décès
38 118 Troubles du système nerveux dont 552 décès
432 Grossesse, puerpéralité et conditions périnatales incl. 5 décès
46 Problèmes liés aux produits
4 224 Troubles psychiatriques dont 90 décès
1 306 Troubles rénaux et urinaires dont 85 décès
1 526 Troubles de l'appareil reproducteur et du sein dont 2 décès
9 377 Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux dont 521 décès
11 300 Affections de la peau et du tissu sous-cutané dont 45 décès
925 Circonstances sociales dont 20 décès
700 Interventions chirurgicales et médicales dont 55 décès
5 985 Troubles vasculaires dont 207 décès


Total des réactions pour le vaccin expérimental AZD1222/VAXZEVRIA (CHADOX1 NCOV-19) d'Oxford/ AstraZeneca : 

 

4,534 décès et 923,749 blessures au 31/07/2021
10 912 Troubles du sang et du système lymphatique, dont 184 décès
15 131 Troubles cardiaques dont 523 décès
132 Troubles congénitaux, familiaux et génétiques dont 3 décès
10 643 Troubles de l'oreille et du labyrinthe
415 Troubles endocriniens dont 3 décès
16 108 Troubles oculaires dont 18 décès
91 912 Troubles gastro-intestinaux dont 229 décès
244 487 Troubles généraux et affections du site d'administration dont 1 128 décès
729 Troubles hépatobiliaires dont 41 décès
3 663 Troubles du système immunitaire dont 18 décès
22 077 Infections et infestations dont 284 décès
10 114 Empoisonnement par blessure et complications procédurales dont 119 décès
20 068 Investigations dont 105 décès
11 087 Troubles du métabolisme et de la nutrition dont 62 décès
140 986 Troubles musculo-squelettiques et du tissu conjonctif dont 63 décès
446 Tumeurs bénignes, malignes et non spécifiées (y compris kystes et polypes) dont 13 décès
194 032 Troubles du système nerveux dont 727 décès
363 Grossesse, puerpéralité et conditions périnatales dont 8 décès
135 Problèmes liés aux produits, dont 1 décès
17 296 Troubles psychiatriques dont 39 décès
3 324 Troubles rénaux et urinaires dont 40 décès
11 369 Troubles de l'appareil reproducteur et du sein
31 980 Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux dont 534 décès
42 437 Troubles de la peau et du tissu sous-cutané dont 30 décès
1 093 Circonstances sociales dont 7 décès
971 Interventions chirurgicales et médicales dont 19 décès
21 839 Troubles vasculaires dont 336 décès


Total des réactions pour le vaccin expérimental COVID-19 JANSSEN (AD26.COV2.S) de Johnson & Johnson : 733 décès et 57 159 blessures au 31/07/2021


531 Troubles du sang et du système lymphatique dont 23 décès
867 Troubles cardiaques dont 92 décès
21 Troubles congénitaux, familiaux et génétiques
346 Troubles de l'oreille et du labyrinthe
24 Troubles endocriniens dont 1 décès
705 Troubles oculaires dont 3 décès
5 449 Troubles gastro-intestinaux dont 27 décès
15 097 Troubles généraux et affections du site d'administration dont 177 décès
78 Troubles hépatobiliaires dont 7 décès
231 Troubles du système immunitaire dont 5 décès
915 Infections et infestations dont 21 décès
529 Blessures, empoisonnements et complications procédurales dont 11 décès
2 936 Investigations dont 51 décès
305 Troubles du métabolisme et de la nutrition dont 12 décès
9 614 Troubles musculo-squelettiques et du tissu conjonctif dont 18 décès
24 Tumeurs bénignes, malignes et non spécifiées (y compris kystes et polypes) dont 2 décès
12 240 Troubles du système nerveux dont 90 décès
17 Grossesse, puerpéralité et conditions périnatales dont 1 décès
17 Problèmes liés aux produits
659 Troubles psychiatriques dont 8 décès
207 Troubles rénaux et urinaires dont 9 décès
354 Troubles de l'appareil reproducteur et du sein dont 2 décès
1 878 Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux dont 57 décès
1 602 Affections de la peau et du tissu sous-cutané dont 2 décès
143 Circonstances sociales dont 3 décès
468 Interventions chirurgicales et médicales dont 30 décès
1 902 Troubles vasculaires dont 81 décès

*Ces totaux sont des estimations basées sur les rapports soumis à EudraVigilance. Les totaux peuvent être beaucoup plus élevés en fonction du pourcentage d'effets indésirables signalés. Certains de ces rapports peuvent également être signalés aux bases de données des effets indésirables de chaque pays, comme la base de données VAERS des États-Unis et le système Yellow Card du Royaume-Uni. Les décès sont regroupés par symptômes, et certains décès peuvent être dus à plusieurs symptômes.

 

https://healthimpactnews.com/2021/20595-dead-1-9-million-injured-50-serious-reported-in-european-unions-database-of-adverse-drug-reactions-for-covid-19-shots/

 

Eudravigilance : 20 595 morts et 1,9 million de blessés

Voir les commentaires

Conseils d'une avocate : salariés et pass sanitaire

4 Août 2021, 15:01pm

Conseils d'une avocate : salariés et pass sanitaire

Réunion juridique avec avocate du 03/08/2021

 

1) Il faut attendre que la loi d’extension du passe sanitaire soit promulguée pour la connaître exactement et avoir de la « matière ».

Elle ne changera pas le code du travail et le code de la fonction publique par exemple (ne changera pas les règles fondamentales).

2) L’état d’urgence sanitaire permet au gouvernement de prendre des décrets dans ce cadre MAIS ne supplante pas les lois et règlements en vigueur (code pénal, code du travail, etc …)

3) Pour un salarié (public, privé) :

- Une fois la loi promulguée, elle s’imposera à tous. Ne pas chercher de logique.

- Si l’employeur demande à un salarié de se mettre en conformité avec la loi (demande correctement formulée par écrit, par mél circonstancié, pas de SMS), il ne pourra être considéré en infraction. Par contre s’il va au-delà, il ne sera plus en conformité et « attaquable ».

- Un salarié pourra s’opposer en se mettant en arrêt maladie (dépression, burn-out) auprès d’un médecin généraliste, d’un psychiatre ou des urgences psychiatriques. L’idée étant de repousser au maximum de devoir justifier du passe sanitaire ou de la vaccination obligatoire suivant la profession.

- La réaction juridique pourra être étudiée au cas par cas.

- Prendre du recul par rapport au texte qui sera promulgué (et les protocoles).

- Toute pression et/ou harcèlement est contestable.

- Une réponse à l’employeur doit être synthétique et efficace (quelques lignes en citant la référence de la loi etc …).

4) Les avocats étudient la possibilité de saisir le juge judiciaire (plus sensible aux libertés que le juge administratif) une fois la loi promulguée.

Ils envisagent de l’attaquer au niveau supra-national, par exemple auprès de la Cour européenne des droits de l’homme (recours).

En ce moment 2 plaintes (pour certaines professions comme les soignants et contre le passe sanitaire) sont en cours par Maître Di Vizio, accessibles sur son site.

5) Tout moyen de lutte est bon. Constats d’huissier, témoignages du caractère « non-urgent » de cette maladie …

6) Collecter toutes les données et les diffuser (aux pompiers, soignants, ordre des médecins etc …), tenir bon et être patient !

7) L’avocate consultée devrait préparer une synthèse des modèles de lettres et autres.

8) Adressez-nous vos questions que nous pourrons transmettre à cette avocate.

Courage à toutes et tous, chaleureusement,

 

Collectif 05 reinfocovid.

Voir les commentaires

Avant la sentence du Conseil constitutionnel, les initiatives se multiplient

4 Août 2021, 12:48pm

Avant la sentence du Conseil constitutionnel, les initiatives se multiplient
Avant la sentence du Conseil constitutionnel, les initiatives se multiplient
Avant la sentence du Conseil constitutionnel, les initiatives se multiplient

Publié le 03/08/2021 à 18:07 - Mise à jour à 19:25 FranceSoir

 

Le Conseil constitutionnel rendra sa décision sur la loi relative à la gestion de la crise sanitaire, et en particulier sur la question brûlante du passe sanitaire, ce jeudi 5 août. L'échéance approche, et les initiatives de contestation se multiplient. 

L'appel au boycott du collectif "Les pendus"

Le collectif « Les Pendus » est un mouvement apolitique qui réunit des commerçants, des artisans et des indépendants souhaitant faire entendre leur voix. Le 3 août 2021, le collectif a appelé dans un communiqué de presse, à résister à la loi évoquant le passe sanitaire votée au Parlement. Pour cela, il demande aux établissements recevant du public de laisser les rideaux baissées jeudi 5 août, date à laquelle le Conseil constitutionnel doit rendre public son examen du projet de loi. Le collectif précise que cette action pourra être prolongée selon le rendu du Conseil constitutionnel et que d’autres actions plus dures pourront être menées. 

Cet appel à la mobilisation s’adresse aux commerçants, artisans, restaurateurs, cafetiers, professions libérales et de manière générale à tout établissement recevant du public.

 

 

 

Voir les commentaires

L'OMS engage une agence de relations publiques douteuse

4 Août 2021, 12:36pm

Voir les commentaires