Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

actualites

Jean Lassalle : quatre opérations du coeur depuis janvier 2022

29 Mai 2022, 13:01pm

Voir les commentaires

95 000 morts, vraiment ?

29 Mai 2022, 12:59pm

Voir les commentaires

Covid : nouvelles d'Israël

28 Mai 2022, 19:07pm

Covid : nouvelles d'Israël

Du 20 au 22 mai 2022 à Bath en Angleterre, se sont réunis des conférenciers du monde entier dont : Robert Kennedy, Robert Mallone, Peter McCullough, Ryan Cole, Alexandra Henrion Caude, Dolorès Cahill, Reiner Fuellmich. C'est dans cette ville qu'en 1781, William Herschel a découvert Uranus, le grand éveilleur, la force qui vous sort de votre sommeil. Le lieu de l'évènement initialement prévu a été refusé par les autorités locales pour suspicion de complotisme. L'évènement a été décrit comme le Davos des théoriciens du complot.

 

A cette occasion une militante israélienne a été interrogée sur la situation actuelle dans son pays. Interview d'Efrat Fenigson, extrait de 24'' à 2'52''

 

 

Q : Pouvez-vous nous donner des nouvelles de ce qu'il se passe en Israël et pourquoi c'est important pour vous d'être ici, s'il vous plait ?

 

R : Je suis ici aujourd'hui pour représenter les voix d'Israël censurées. Je suis ici pour entendre et collecter des informations du monde entier et les partager à mon retour au pays. Nous sommes aussi ici pour partager les voix de ceux qui ont subi des effets secondaires graves du vaccin. En même temps ce qu'il se passe en Israël c'est un répit. Nous pensons que le gouvernement veut faire croire au public que l'épidémie est terminée, que tout s'est bien passé, alors qu'en même temps ils préparent le terrain pour l'étape suivante.

 

Nous cherchons à faire prendre conscience au niveau international des régulations de l'OMS, des grands changements qui vont être discutés dans cette organisation demain à Genève. Nous relayons cela en Israël pour que le public se rende compte de ce qu'il se passe. Nous échangeons sur ce thème.

 

Nous observons aussi un changement intéressant en Israël actuellement. Le ministre de la santé et le gouvernement font pression et parlent de nouveaux types d'épidémies, de vaccins pour la population comme la polio par exemple. Ils ont officiellement déclaré que la polio est à nouveau présente en Israël, il y a deux ou trois semaines. Et ils incitent chacun à se faire vacciner particulièrement les enfants. Et la bonne nouvelle, c'est que les parents n'ont pas suivi cet appel. Donc cela a été un échec important.

 

C'est la même chose pour les doses pédiatriques covid. Mais pour les enfants entre 5 et 12 ans, le pourcentage de vaccinés se situe entre 15 et 20%. Autre échec. Ils l'ont reconnu dans les médias. Ils ont dit que cela n'avait pas marché.

 

Je crois que le fait le plus encourageant c'est de voir que la quatrième dose n'a pas été bien accueillie en Israël. 6 669 355 premières doses ont été injectées, 6 015 063 secondes doses, 4 391 727 troisièmes doses et 520 814 quatrièmes doses seulement. Ces chiffres datent de la semaine dernière, ils proviennent du ministère de la santé israélien.

 

La population ne fait plus confiance au ministère de la santé. Il y a de plus en plus de discussions et de prises de conscience sur les effets indésirables. Les gens sont de plus en plus conscients de cela. Ils savent aussi ce qu'ils ressentent dans leurs corps après trois injections. Et donc ils ne veulent pas de la quatrième dose. Et comme les restrictions ont été levées avec le pass vaccinal, les gens ne ressentent pas l'urgence ou le besoin parce qu'on ne les pousse pas, parce qu'ils ne sont pas contraints, pour le moment d'aller se faire injecter.

Voir les commentaires

Le gouvernement du malaise - François Asselineau

28 Mai 2022, 18:43pm

Voir les commentaires

Suppression de l'immunité innée par les vaccinations à ARNm du SRAS-CoV-2 : Le rôle des G-quadruplexes, des exosomes et des MicroRNAs

28 Mai 2022, 18:32pm

Suppression de l'immunité innée par les vaccinations à ARNm du SRAS-CoV-2 : Le rôle des G-quadruplexes, des exosomes et des MicroRNAs
Suppression de l'immunité innée par les vaccinations à ARNm du SRAS-CoV-2 : Le rôle des G-quadruplexes, des exosomes et des MicroRNAs

Stéphanie Seneff ,Greg Nigh , Anthony M. Kyriakopoulos

Peter A. McCullough

 

Pdf de l'article en anglais ci-dessus.

Traductions en français : le sommaire et la conclusion

 

Sommaire

 

Les vaccins ARNm SARS-CoV-2 ont été mis sur le marché en réponse aux crises de santé publique du Covid-19. L'utilisation de vaccins à ARNm dans le contexte des maladies infectieuses n'a pas de précédent. Les nombreuses altérations de l'ARNm du vaccin cachent l'ARNm des défenses cellulaires et favorisent une demi-vie biologique plus longue et une production élevée de protéine de pointe. Cependant, la réponse immunitaire au vaccin est très différente de celle à une infection par le SRAS-CoV2.

 

Dans cet article, nous présentons des preuves que la vaccination induit une altération profonde de la signalisation de l'interféron de type I qui a diverses conséquences néfastes sur la santé humaine. Les cellules immunitaires qui ont absorbé les nanoparticules du vaccin libèrent dans la circulation un grand nombre d'exosomes contenant la protéine spike ainsi que des microARNs critiques qui induisent un signal de type I.

 

Nous identifions également des perturbations profondes dans le contrôle réglementaire de la synthèse des protéines et de la surveillance du cancer. Ces perturbations ont potentiellement un lien de causalité avec les maladies neurodégénératives, la myocardite, la thrombocytopénie de Bell, les maladies du foie, l'altération de l'immunité adaptative, l'altération de la réponse aux dommages de l'ADN et la tumorigenèse. Nous présentosn les preuves tirées de la base de données VAERS qui soutiennent notre hypothèse. Nous pensons qu'une évaluation complète des risques/bénéfices des vaccins à ARNm les remet en question en tant que contributeurs positifs à la santé publique.

 

Conclusion

 

Le système de santé publique des États-Unis et du monde entier a diffusé un message inébranlable sur la sécurité et l'efficacité des vaccins à ARNm contre le SRAS-CoV-2. L'efficacité est de plus en plus mise en doute, comme le montre une lettre récente de Günter Kampf (2021b) adressée au Lancet Regional Health.

 

Kampf a fourni des données montrant que les vaccinés sont désormais autant susceptibles que les non-vaccinés de propager la maladie. Il concluait : "Il semble que ce soit faire preuve d'une grave négligence que d'ignorer la population vaccinée en tant que source possible et pertinente de transmission lorsqu'on décide de mesures de contrôle de santé publique."

 

En outre, l'insuffisance des essais de phase I, II et III pour évaluer les effets secondaires à moyen et long terme des vaccins génétiques à ARNm a pu induire en erreur quant à leur impact suppressif sur l'immunité innée des vaccinés. Dans cet article, nous attirons l'attention sur trois aspects très importants du profil de sécurité de ces vaccinations.

 

Le premier est le dérèglement largement documenté de l'immunité innée, principalement par la suppression de l'IFN-α et de sa cascade de signalisations associées. Cette suppression aura un large éventail de conséquences, dont la moindre n'est pas la réactivation d'infections virales latentes et la réduction de la capacité à combattre efficacement les infections futures.

 

Le deuxième est le dérèglement du système de prévention et de détection des transformations malignes d'origine génétique au sein des cellules et, par conséquent, le risque que la vaccination favorise ces transformations.

 

Troisièmement, la vaccination à l'ARNm perturbe potentiellement la communication intracellulaire assurée par les exosomes et incite les cellules qui absorbent l'ARNm de la glycoprotéine spike à produire des niveaux élevés d'exosomes porteurs de la glycoprotéine spike, avec des conséquences inflammatoires potentiellement graves.

 

Si l'une de ces réactions devait se réaliser pleinement, l'impact sur des milliards de personnes dans le monde pourrait être énorme et contribuer à la charge de morbidité à court et à long terme à laquelle notre système de soins de santé est confronté.

 

Compte tenu de la prise de conscience actuelle des multiples rôles des G4 dans la régulation de la traduction de l'ARNm et de l'élimination par les granules de stress, l'augmentation des pG4 due à l'enrichissement du contenu en GC à la suite de l'optimisation des codons a des conséquences inconnues mais probablement de grande portée. Il est urgent de procéder à une évaluation analytique spécifique de la sécurité de ces constructions dans les vaccins, notamment par spectrométrie de masse pour identifier l'expression cryptique et par des études d'immunoprécipitation pour évaluer le potentiel de perturbation ou d'interférence avec les activités essentielles des protéines de liaison de l'ARN et de l'ADN.

 

Il est essentiel que d'autres études soient menées pour déterminer l'étendue des conséquences pathologiques potentielles décrites dans cet article. Il n'est pas pratique que ces vaccinations soient considérées comme faisant partie d'une campagne de santé publique sans une analyse détaillée de l'impact humain des dommages collatéraux potentiels. Le VAERS et les autres systèmes de surveillance devraient être optimisés pour détecter les signaux liés aux conséquences sanitaires de la vaccination par ARNm que nous avons décrites. Nous pensons que le système de surveillance VAERS amélioré décrit dans l'étude de Harvard Pilgrim Health Care, Inc. mais qui n'est malheureusement pas soutenu par les CDC, serait un bon point de départ à cet égard (Lazarus et al.).

 

En fin de compte, des milliards de vies sont potentiellement en danger, étant donné le grand nombre de personnes auxquelles on a injecté les vaccins à ARNm SRAS-CoV-2 et le large éventail de résultats indésirables que nous avons décrits. Nous appelons les institutions de santé publique à démontrer, preuves à l'appui, pourquoi les questions abordées dans ce document ne sont pas pertinentes pour la santé publique, ou à reconnaître qu'elles le sont et à agir en conséquence. En outre, nous encourageons tous les individus à prendre leurs propres décisions en matière de soins de santé en tenant compte de ces informations comme facteur contribuant à ces décisions.

Voir les commentaires

Vaccination et troubles menstruels : "On a été surpris par le nombre de déclarations sur ce sujet"

28 Mai 2022, 16:32pm

Voir les commentaires

Samedi 28 mai : déferlement massif d'avions épandeurs dès 7h : pollution intense

28 Mai 2022, 12:29pm

Publié par Ciel Voilé

Samedi 28 mai : 4 photos des Alpes- 3 du Vaucluse et 1 de Lyon
Samedi 28 mai : 4 photos des Alpes- 3 du Vaucluse et 1 de Lyon
Samedi 28 mai : 4 photos des Alpes- 3 du Vaucluse et 1 de Lyon
Samedi 28 mai : 4 photos des Alpes- 3 du Vaucluse et 1 de Lyon
Samedi 28 mai : 4 photos des Alpes- 3 du Vaucluse et 1 de Lyon
Samedi 28 mai : 4 photos des Alpes- 3 du Vaucluse et 1 de Lyon
Samedi 28 mai : 4 photos des Alpes- 3 du Vaucluse et 1 de Lyon
Samedi 28 mai : 4 photos des Alpes- 3 du Vaucluse et 1 de Lyon

Samedi 28 mai : 4 photos des Alpes- 3 du Vaucluse et 1 de Lyon

Voir les commentaires

L'obscurcissement - Film documentaire de Geoengineeringwatch doublé en français

28 Mai 2022, 12:12pm

Voir les commentaires

On nous empoisonne par le ciel

28 Mai 2022, 11:40am

Voir les commentaires

Pourquoi des millions d'utilisateurs vont-ils être privés de WhatsApp dès le 31 mai ?

28 Mai 2022, 11:39am

Voir les commentaires