Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Fabrice Di Vizio interviewé par RT

4 Février 2021, 21:08pm

Publié par RT

Voir les commentaires

Deux fautes stratégiques face à la Covid-19

4 Février 2021, 20:55pm

Publié par Thierry Meyssan

Deux fautes stratégiques face à la Covid-19

par Thierry Meyssan – Réseau Voltaire – Le 2 février 2021


Les pays occidentaux ont succombé à la panique face à l’épidémie de Covid-19. Basculant dans l’irrationnel, ils ont commis deux fautes stratégiques : confiner leur population saine au risque de détruire leur économie, et tout miser sur des vaccins à ARN au détriment des soins, voire au risque de provoquer des troubles particuliers dus à cette nouvelle technique vaccinale.

 

Communication : la Covid et la guerre

La Covid-19 est une maladie virale entrainant la mort, dans le pire des cas, de 0,001 % de la population. L’âge moyen des décès de la Covid-19 dans les États développés se situe à environ 80 ans, l’âge médian étant d’environ 83 ans.

Comparativement, les pays en guerre connaissent une mortalité supplémentaire, due à la guerre, 5 à 8 fois supérieure, mais surtout touchant principalement les hommes de 18 à 30 ans. À quoi, il faut ajouter une émigration pouvant aller jusqu’à 50,00 % de la population.

L’épidémie de Covid et la guerre sont donc deux situations sans commune mesure malgré la rhétorique apocalyptique qui les confond [1]. Au demeurant la réponse apportée par ceux qui se sont aventurés à cette comparaison dramatique n’a rien emprunté, en termes de mobilisation, à celles des situations de guerre. Tout au plus a-t-on requis un hôpital militaire mobile pour faire quelques photos d’uniformes en action. Son seul effet réel fut de paniquer la population et de la priver ainsi de son esprit critique.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Le Dr Pascal Sacré

4 Février 2021, 20:31pm

Voir les commentaires

Projet Hercule pour piller EDF

4 Février 2021, 13:45pm

Voir les commentaires

Lettre ouverte aux employeurs

3 Février 2021, 19:29pm

Lettre ouverte aux employeurs

En pdf la traduction française de : lettre ouverte concernant l'imposition par les employeurs d'obligation vaccinale pour les employés ou les employés potentiels

Voir les commentaires

New Delhi : barricades de police contre les agriculteurs

3 Février 2021, 16:47pm

Voir les commentaires

5G : Nicolas Bérard à Lille le 10 octobre 2020

3 Février 2021, 13:57pm

Voir les commentaires

Droit et santé : Maître Fabrice Di Vizio et Louis Fouché

3 Février 2021, 07:57am

Publié par Ciel Voilé

Voir les commentaires

Collectif coordination santé : tableau

2 Février 2021, 18:22pm

Voir les commentaires

Goulag Numérique

2 Février 2021, 15:10pm

Goulag Numérique

Jean-Dominique Michel – Lundi 1er février 2021

Je partage ici un texte rédigé par Michel Rosenzweig suite au blocage (un de plus) de sa page Facebook par les sbires de M. Montagne de sucre. Cette nouvelle censure fait de peu suite à la publication du texte qu’il avait écrit en réponse à l’attaque, vile et veule, qu’il venait de subir de la part de l’AFP.

Les temps sont mouvementés pour les résistants. Nous voyons de surcroît réapparaître l’immonde censure dont nous pensions, sans doute naïvement, qu’elle avait été remisée aux oubliettes d’une histoire obscurantiste et fort heureusement révolue.

Las ! Il n’aura fallu qu’une vaste dérive soi-disant sanitaire pour qu’elle se réinvite à visage découvert, comme une arme de plus dans les mains de ceux qui se considèrent manifestement comme les nouveaux maîtres du monde et qui semblent ne pas vouloir en rester là.

Et ceci dans le silence feutré de la bien-pensance…

 

J’avais pensé écrire moi-même un billet que j’aurais intitulé « le nouveau fascisme numérique amusant pour les nuls » suite à une mésaventure que j’avais vécu en la matière, suite à la re-publication sur mon blog d’un article du philosophe Michel Weber (auteur d’un livre brillant et glaçant de pertinence, « Covid 19-84 ») sur « le nouveau fascisme numérique ».

Facebook n’avait pas aimé puisque cela m’avait valu sur le champ trois jours de suspension de mon compte ! Dans son texte, Michel Weber ne citait aucun nom de dirigeant ni d’entreprise en particulier, mais décodait avec maestria l’idéologie délirante qui s’impose désormais à nos corps et à nos esprits défendant.

La suite

 

 

 

 

 

Voir les commentaires