Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Parlement européen : un député s'adresse à Emmanuel Macron

20 Janvier 2022, 18:39pm

Voir les commentaires

OMS : aucune preuve de la nécessité d'un booster pour les enfants

20 Janvier 2022, 18:34pm

Voir les commentaires

Grande Bretagne : enquête internationale pour crime contre l'humanité

20 Janvier 2022, 18:28pm

Voir les commentaires

Lettre ouverte des faucheurs volontaires sur les vaccins et l'obligation vaccinale

20 Janvier 2022, 09:01am

Publié par Ciel Voilé

Voir les commentaires

Grande-Bretagne : fin du port du masque partout, fin du passe sanitaire, fin du télétravail

19 Janvier 2022, 21:58pm

Voir les commentaires

James Corbett : qui est Bill Gates ?

19 Janvier 2022, 21:24pm

Voir les commentaires

Pourquoi des passeports sanitaires ?

19 Janvier 2022, 18:44pm

Voir les commentaires

Des entreprises courageuses disent non à la discrimination

19 Janvier 2022, 18:33pm

Voir les commentaires

Les données officielles indiquent que les personnes triplement vaccinées développent le syndrome d’immunodéficience acquise à un rythme alarmant

19 Janvier 2022, 18:30pm

Les données officielles indiquent que les personnes triplement vaccinées développent le syndrome d’immunodéficience acquise à un rythme alarmant

 The Daily Expose Mondialisation.ca, 18 janvier 2022

 

Une enquête approfondie sur 5 mois de données officielles du gouvernement britannique publiées par l’Agence de sécurité sanitaire du Royaume-Uni semble confirmer les prédictions faites précédemment par The Expose selon lesquelles la dose de « rappel » de Covid-19 donnerait un coup de fouet temporaire de très courte durée au système immunitaire de la population vaccinée avant de décimer son système immunitaire beaucoup plus rapidement que ce qui avait déjà été observé chez les personnes ayant reçu deux doses du vaccin Covid-19.

 

En bref, les données officielles du gouvernement britannique suggèrent fortement que la population vaccinée contre le Covid-19 développe une nouvelle forme de syndrome d’immunodéficience acquise induite par le vaccin Covid-19.

 

L’Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA) publie un rapport hebdomadaire de surveillance des vaccins, chaque rapport contenant quatre semaines de données sur les cas, les hospitalisations et les décès liés au Covid-19, par statut vaccinal. Pour notre enquête, nous avons analysé 5 de ces rapports de surveillance des vaccins publiés, contenant des données du 16 août 2021 au 2 janvier 2022, afin d’obtenir une image claire de l’effet des vaccins Covid-19 sur le système immunitaire de la population vaccinée, et voici ce que nous avons trouvé…

 

Les rapports de surveillance des vaccins de l’UKHSA utilisés pour notre enquête peuvent être consultés ici.

 

 

Voir les commentaires

Tests PCR : décorrélation avec la maladie COVID-19

19 Janvier 2022, 18:10pm

Tests PCR : décorrélation avec la maladie COVID-19
  • Le 18 janvier 2022 – Réinfocovid

  •  

  • La RT-PCR exagère d’un facteur 10 à 30 le nombre de cas de COVID-19.

  • La comptabilité des décès COVID-19 est biaisée d’un même facteur 10 à 30.

  • Le coronavirus est désormais endémique : 10% de la population.

  • La stratégie d’éradication par le dépistage massif et le contact-tracing est obsolète puisque tout le monde est en permanence cas contact.

  • Seule la surveillance clinico-virologique du réseau Sentinelles est encore judicieuse.

 

 Dès le départ de l’épidémie COVID-19, le Conseil Scientifique français a préconisé l’emploi massif du dépistage par PCR comme indicateur principal de suivi de l’épidémie, sur avis de l’OMS, alimentant un registre national nommé SI-DEP (abondé également depuis 2021 par les tests antigéniques).

 

Un autre indicateur a été la mortalité COVID enregistrée dans le fichier national SI-VIC, selon une méthodologie extrêmement large et fondée elle-aussi sur le dépistage par PCR.

 

L’indicateur clinique, fondé sur les véritables malades, a été promu dans la doctrine de surveillance énoncée par le Conseil Scientifique et relayé par Santé Publique France (SOS Médecins, services d’urgence et EHPAD, réseaux Oscour et Sursaud), mais sans aucune confirmation virologique SARS-Cov-2. Dans le même temps, le seul indicateur clinico-virologique (surveillant en temps réel l’épidémie de malades du COVID avec confirmation virologique), mis à disposition par le réseau Sentinelles, a été passé sous silence par le Conseil Scientifique, SPF et le ministère de la santé.

 

Pourtant, l’utilisation de la PCR a ignoré tous les standards scientifiques qui permettaient auparavant d’en extraire des indicateurs pertinents. Il en résulte que les principaux indicateurs de suivi de l’épidémie ont été biaisés d’un facteur 10 à 30.

 

 

Voir les commentaires