Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

La CNIL demande des preuves d'efficacité du passe sanitaire... et le gouvernement fait le mort

4 Décembre 2021, 19:17pm

La CNIL demande des preuves d'efficacité du passe sanitaire... et le gouvernement fait le mort

 

Publié le 02/12/2021 à 18:13 France Soir


 

Pour la quatrième fois depuis le début de la crise sanitaire, faisant face à un gouvernement aphone, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) pointe le manque de preuves permettant d'apprécier l'efficacité des mesures sanitaires.

Silence radio du côté de l'exécutif

En septembre 2020, quand la CNIL rendait son premier avis sur les dispositifs sanitaires, elle soulignait que ces derniers ne pouvaient être "justifiés que si leur utilité [était] suffisamment avérée au regard de l’évolution sanitaire du pays". À ce moment-là, il s'agissait de contrôler l'utilisation des fichiers SI-DEP (centralisation des résultats des tests) et Contact Covid, ainsi que de l'application StopCovid.

Depuis, sans jamais obtenir une quelconque réponse de l'exécutif, l'institution est revenue à la charge par trois fois, en janvier 2021, en juin 2021, et finalement, le 30 novembre 2021.

Multiplications des dispositifs, mais pas des preuves

Depuis mars 2020, les mesures sanitaires, que d'aucuns jugent liberticides, se sont multipliées. Le traçage des contacts, les confinements, les couvre-feux, le passe sanitaire... Au nom de la santé des Français, la surveillance des données (qu'elles soient médicales ou identitaires) est devenue la norme. Une norme que la CNIL s'évertue, tant bien que mal, à réguler :

 

Voir les commentaires

Conseil Scientifique Indépendant du jeudi 2 décembre 2021

4 Décembre 2021, 19:07pm

Conseil Scientifique Indépendant du jeudi 2 décembre 2021

 

 

Voir les commentaires

Belgique : conférence de "notre bon droit"

4 Décembre 2021, 18:22pm

Voir les commentaires

Injection mortelle. L’effrayant récit d’un médecin urgentiste sur une maladie inhabituelle provoquée par le vaccin

4 Décembre 2021, 18:18pm

Injection mortelle. L’effrayant récit d’un médecin urgentiste sur une maladie inhabituelle provoquée par le vaccin

Par Mike Whitney Mondialisation.ca, 03 décembre 2021

« Les Américains ont peur de mourir…. Les gens quittent leur travail, non pas parce qu’ils veulent perdre leur emploi, mais parce qu’ils ne veulent pas mourir du vaccin ! … Ils disent : ‘Écoutez, je ne veux pas mourir. C’est la raison pour laquelle je ne prends pas le vaccin’. C’est aussi clair que cela. » Dr Peter McCullough

Un rapport du Telegraph britannique explique comment le vaccin Covid-19 a entraîné une forte augmentation de la surmortalité. Voici un extrait de l’article :

Près de 10 000 personnes de plus que d’habitude sont mortes au cours des quatre derniers mois pour des raisons autres que le vaccin Covid. Les experts ont demandé une enquête gouvernementale urgente pour savoir si ces décès étaient évitables…
Les derniers chiffres de l’Office for National Statistics montrent que l’Angleterre et le Pays de Galles ont enregistré 20 823 décès de plus que la moyenne des cinq dernières années au cours des 18 dernières semaines. Seuls 11 531 décès concernaient le Covid. » (« L’alarme sonne car les morgues sont remplies de morts excédentaires non dues au Covid », UK Telegraph)

Voir les commentaires

Question à Attali

4 Décembre 2021, 18:05pm

Voir les commentaires

Des soignants positifs au covid peuvent exercer à l'hôpital Nord Franche-Comté

4 Décembre 2021, 18:04pm

Des soignants positifs au covid peuvent exercer à l'hôpital Nord Franche-Comté

Publié le 04/12/2021 à 15:18 – France Soir

Alors que de nombreux soignants et professionnels de santé non vaccinés ont été suspendus par leurs employeurs en phase de recrudescence de l’épidémie, le Premier ministre Castex avait fait une sortie remarquée le 5 novembre 2021 sur la pénurie de soignants pour répondre à la reprise épidémique

Une note de service de l’hôpital Nord Franche-Comté en date du 3 décembre 2021 dévoile la conduite à tenir pour les professionnels en cas de contact ou de test positif. Et c'est avec surprise que l’on peut lire que les professionnels de santé ayant un résultat Covid positif par test PCR ou antigénique peuvent continuer à soigner des patients s’ils sont non symptomatiques. Connaissant la période d’incubation de la maladie ainsi que la transmissibilité de la maladie, une personne testée positive peut donc continuer à soigner.

Voir les commentaires

2,1 % des hospitalisations étaient pour la COVID en 2020 au Québec

4 Décembre 2021, 17:58pm

2,1 % des hospitalisations étaient pour la COVID en 2020 au Québec

2,1 % des hospitalisations étaient pour la COVID en 2020 au Québec

Par Réinfo Covid Québec Mondialisation.ca, 03 décembre 2021

 

Faits saillants : Les hospitalisations COVID au Québec n’ont représenté que 2,1 % du total des hospitalisations du 1er avril 2020 au 31 mars 2021, alors que leur nombre a chuté en 2020

Cet article met en évidence que les hospitalisations pour la COVID-19 au Québec pour la période allant du 1er avril 2020 au 31 mars 2021 n’ont représenté que 2,1 % du total des hospitalisations.

Le tout dans un contexte d’une réduction significative de l’activité hospitalière avec une baisse constatée de 17,5 % entre l’année 2019 et l’année 2020.

Cela donne les résultats suivants :

 

 

Voir les commentaires

Canada : aux étudiants exclus du campus

4 Décembre 2021, 08:40am

Publié par Ciel Voilé

Voir les commentaires

Passe sanitaire : "les trois arguments avancés par le Conseil d'Etat sont caducs" Diane Protat

3 Décembre 2021, 19:24pm

Passe sanitaire : "les trois arguments avancés par le Conseil d'Etat sont caducs" Diane Protat

Diane Protat, l'avocate de l'association BonSens FranceSoir Publié le 03/12/2021 à 19:00

 

Habituée des entretiens, mais pour la première fois sur notre plateau, Maître Diane Protat a relevé le défi ! Au sommaire de cette interview : le recours déposé auprès du Conseil d’État qu'elle porte pour l'association BonSens, recours qui sera audiencé avec ceux d’autres collectifs, comme "Via - la voie du peuple" de Jean-Frédéric Poisson, ou le Cercle Droit et Liberté, contre le décret du 25 novembre.

Pris à la suite de la conférence de presse d’Olivier Véran du même jour, celui-ci fait passer la durée de validité des tests pour obtenir un passe sanitaire de 72 à 24 heures. Il prévoit également que toutes les personnes de plus de 18 ans doivent effectuer une dose de rappel au plus tard sept mois après leur dernière injection afin de conserver un schéma vaccinal complet. Dernier point important (qui a souvent été occulté) : l’impossibilité pour les habitants territoires d’Outre-mer de se rendre en métropole s’ils ne sont pas vaccinés, sauf motif impérieux. « Ce qui veut dire que beaucoup gens ne pourront pas passer les fêtes en famille, car cela n’est pas considéré comme impérieux », souligne Diane Protat.

 

Voir les commentaires

Le pass sanitaire jugé illégal en Wallonie

3 Décembre 2021, 19:01pm

Le pass sanitaire jugé illégal en Wallonie

Max Helleff Mondialisation.ca, 03 décembre 2021

 

Un tribunal de Namur constate la «contrariété apparente» du Covid Safe Ticket belge au regard du droit supranational européen. La région doit annuler ce dispositif sous peine d’une amende de 5.000 euros/jour.

De notre correspondant MAX HELLEFF (Bruxelles) – Les défenseurs des libertés individuelles, ou en tout cas d’une certaine forme de liberté, ont marqué des points mardi en enlevant une décision qui leur est favorable auprès d’un tribunal namurois. Celle-ci conclut à l’illégalité du Covid Safe Ticket (CST) en Wallonie.

 

 

Voir les commentaires