Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Conseil scientifique indépendant du 17 mars 2022

19 Mars 2022, 12:12pm

Voir les commentaires

Vaccin anti-covid et enfance

19 Mars 2022, 12:05pm

Voir les commentaires

Grand Jury jour 3 : le dr Shankara Chetty d'Afrique du Sud

19 Mars 2022, 12:03pm

Voir les commentaires

29 mars 2020 : "sédation" en EHPAD

19 Mars 2022, 11:58am

Voir les commentaires

Soignante suspendue en arrêt maladie, l’hôpital devra lui verser tous ses salaires non perçus

19 Mars 2022, 11:53am

Soignante suspendue en arrêt maladie, l’hôpital devra lui verser tous ses salaires non perçus

Soignante suspendue en arrêt maladie, l’hôpital devra lui verser tous ses salaires non perçus

Suspendue depuis le 15 septembre 2021, pour non vaccination contre le Covid-19, une aide-soignante, en arrêt maladie, ne touchait plus aucun salaire. Le 16 mars 2022, le Tribunal Administratif de Melun a condamné le Grand Hôpital de l’Est Francilien (GHEF) lui verser ses 6 mois de salaire de manière rétroactive. Alors que le système de soins manque cruellement de personnel qualifié, des soignants sont interdits, non seulement d’exercer, mais aussi de gagner leur vie. Ils vivent un drame humain qui ne semble pas faire honte à la société ni aux politiques, responsables de cette mesure.

 

L’hôpital condamné à rembourser les salaires non perçus

Depuis le 15 septembre 2021, date de l’entrée en vigueur de l’obligation (abjecte) vaccinale pour les soignants, une aide-soignante, non vaccinée, du Grand Hôpital de l’Est Francilien était suspendue sans salaire. Cette dernière a, donc, saisi le Tribunal Administratif (TA) de Melun. Depuis sa suspension, cette soignante, par ailleurs mère de trois enfants, ne percevait plus aucun revenu, ce qui l’a plongé dans des problèmes financiers conséquents. 

 

Voir les commentaires

La CEDH commence à traiter les violations aux garanties constitutionnelles liées aux années covid

19 Mars 2022, 11:46am

Publié par Ciel Voilé

La CEDH commence à traiter les violations aux garanties constitutionnelles liées aux années covid

 Publié le 18/03/2022 à 17:30 - Teresita Dussart, pour FranceSoir

 

Les cas d’ingérence aux libertés fondamentales commencent à arriver à la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH). Deux condamnations ont été prononcées, contre la Suisse et contre Malte. L’affaire la plus spectaculaire au regard de son impact jurisprudentiel est celle de la Communauté genevoise d’action syndicale. Cette organisation se plaignait de ne pas avoir pu participer à des événements propres à son activité, en raison des restrictions sanitaires. Dans son arrêt du 15 mars, la CEDH estime que la marge d’appréciation des autorités helvétiques a été « disproportionnée » et retient la violation de l’article 11 (droit de réunion et d’assemblée).

Pour mesurer l’impact de cette décision, France Soir a interrogé Maître Julien Martin, avocat au barreau de Strasbourg et président de la commission des Droits de l’Homme du même barreau. « L’arrêt rendu par la Cour européenne des droits de l'homme contre la Suisse a une force contraignante, et la solution adoptée par la Cour est opposable à tout État membre qui aurait adopté des mesures d'ingérence, y compris en période de crise sanitaire, à condition que ces mesures d'ingérence aient eu un caractère disproportionné aux buts poursuivis, à savoir : la protection de la sécurité sanitaire. Il pourrait donc y avoir violation du droit à la liberté d'association dans une affaire dont les faits et circonstances seraient similaires ou identiques à celles de l'arrêt rendu contre la Suisse.

Voir les commentaires

McKinsey ne paye pas l’impôt sur les sociétés depuis 10 ans

19 Mars 2022, 11:39am

McKinsey ne paye pas l’impôt sur les sociétés depuis 10 ans

LaurianeB 18 mars 2022 – Le Courrier des Stratèges

 

Ce mercredi 16 mars, les sénateurs Eliane Assassi et Arnaud Bazin ont présenté leur rapport devant le Sénat. Il y aurait beaucoup à dire, tellement les conclusions sont accablantes à tous niveaux, mais comment ne pas tout d’abord mentionner cette bombe : le cabinet de conseil McKinsey ne paye pas l’impôt sur les sociétés en France ! Au vu de son implication dans les dossiers sensibles du pays – pendant la crise sanitaire mais pas seulement – c’est tellement gros qu’on a du mal à y croire. Le président de la commission d’enquête annonce saisir le procureur de la République.

  

L’essentiel du rapport de la commission se trouve ici   

 

Deux directeurs associés du cabinet McKinsey étaient auditionnés par le Sénat mardi 18 janvier (je vous en parlais ici). Lors de cette audition, M. Karim Tadjeddine, sous serment, a affirmé que le cabinet de conseil payait bien ses impôts sur les sociétés en france.

Rappel des méfaits de McKinsey pendant la crise sanitaire

L’État a passé 68 commandes à des cabinets de conseil, pour un montant total de 41 millions d’euros.

S’agissant de la crise sanitaire, le cabinet McKinsey est celui qui arrive en tête des dépenses. La commission estime la note à 13,5 millions d’euros et souli

 

La suite

Voir les commentaires

Pfizer partenaire de la lutte contre la «désinformation» sur Facebook

19 Mars 2022, 11:25am

Pfizer partenaire de la lutte contre la «désinformation» sur Facebook
Amélie Debey – Le 28 février 2022 - L'impertinent


 

Depuis le début de la pandémie de Covid, les utilisateurs du réseau social de Mark Zuckerberg sont nombreux à connaître la censure. Le National Pulse révèle que, parmi les partenaires du géant bleu dans la lutte contre la désinformation, on trouve notamment l’industrie pharmaceutique la plus en vue de ces dernières années.

 

Début février 2021, Facebook annonçait avoir durci ses règles de modération contre les fake news, afin de soutenir les campagnes de vaccination. Ces renforcements – qui s’appliquent également à Instagram – sont toujours en cours et consistent à supprimer toute information qui mettrait en doute l’innocuité des vaccins.


 

Les utilisateurs du réseau social sont nombreux à avoir subi des représailles après avoir partagé des contenus jugés «contraires aux règles de la communauté». Celles-ci se matérialisent sous la forme de blocage ou de suppression des publications, de bannissement pour une période donnée, jusqu’à l’exil définitif de la plateforme.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

UKRAINE : LES OLIGARQUES ET VENDEURS D'ARMES DERRIÈRE LA GUERRE

18 Mars 2022, 21:23pm

Voir les commentaires

Ukraine et Etats-Unis

18 Mars 2022, 07:44am

Voir les commentaires