Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Martin Kulldorff principes de santé publique

16 Janvier 2021, 13:04pm

Publié par Ciel Voilé

Voir les commentaires

Alexandra Henrion-Caude sur TV libertés

16 Janvier 2021, 12:19pm

Publié par Ciel Voilé

Voir les commentaires

Compteurs communicants et vol d'électricité

16 Janvier 2021, 11:18am

Voir les commentaires

Les guignols : toujours d'actualité douze ans plus tard

16 Janvier 2021, 09:03am

Voir les commentaires

4 500 personnes diagnostiquées avec le COVID après avoir reçu la première dose de vaccin

16 Janvier 2021, 07:12am

4 500 personnes diagnostiquées avec le COVID après avoir reçu la première dose de vaccin

https://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/294794

Le 13 janvier 2021


Un responsable du ministère de la santé avertit qu'une seule dose de vaccin ne suffit pas pour prévenir l'infection par COVID-19, car la morbidité continue d'augmenter.


La responsable des services de santé publique du ministère de la Santé, le Dr Sharon Elrai-Price, a averti mardi lors d'une réunion d'information qu'une seule dose du vaccin contre le coronavirus ne confère pas une protection suffisante contre l'infection par le virus.


Le Dr Elrai-Price a noté que 17% des patients gravement malades qui sont actuellement hospitalisés sont des patients qui ont reçu une première dose du vaccin avant leur hospitalisation.


Les données montrent qu'à ce jour, 4 500 personnes ont été diagnostiquées avec le coronavirus après avoir reçu la première dose de vaccin, dont 375 ont été hospitalisées en raison de la maladie.


Parmi ces personnes, 244 ont été hospitalisées dans la première semaine suivant leur vaccination. 124 au cours de la deuxième semaine et 7 plus de 15 jours après avoir reçu le vaccin.


"Le nombre de cas vérifiés a atteint un nouveau sommet, nous avons passé le cap des 9 000 tests positifs. Il n'y a jamais eu un tel chiffre", a déclaré le Dr Elrai-Price.


"La mutation britannique se propage dans la communauté, et pas seulement chez les personnes qui sont revenues d'Angleterre. Il ne fait aucun doute qu'une partie de l'augmentation de la morbidité est due à la mutation", a ajouté le Dr Elrai-Price, précisant que les taux de morbidité ne diminueraient pas rapidement.


Les vaccins Pfizer et Moderna contre le coronavirus nécessitent tous deux, deux doses pour atteindre leur plein niveau d'efficacité.
 

 

Autre article du même site présente une vidéo qui n'est plus disponible

https://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/294168

Décès signalés après la prise du vaccin COVID

Le 3 janvier 2021


Des questions se posent quant à la sécurité du nouveau vaccin Pfizer, certaines personnes âgées étant mortes quelques heures ou quelques jours après l'avoir reçu.

« La vidéo sur YouTube n'est plus disponible supprimée par l'utilisateur qui l'a mise en ligne. »

 

Voir les commentaires

France Soir : retour du Pr Perronne

15 Janvier 2021, 21:45pm

Voir les commentaires

Le médecin généraliste face au vaccin : d’accord ou… d’accord

15 Janvier 2021, 21:35pm

Publié par Ciel Voilé

Le médecin généraliste face au vaccin : d’accord ou… d’accord

Kairos -Le 13 janvier 2021 - Belgique

 

Nous avons été contacté par un médecin généraliste amené dans le cadre de sa fonction à devoir placer une de ses patientes en maison de repos. Il a accepté de témoigner sur la procédure particulière qu’il doit suivre dans le cadre de la politique de vaccination en maison de repos. Une pratique qui lui inspire celles des « régimes totalitaires ».

«  Hier j’ai dû passer voir une patiente que j’ai dû placer dans une maison de repos et de soins. J’ai adapté le traitement pour ma patiente et, avant de partir, l’infirmière m’a remis une feuille pour signaler si m’a patiente devrait prendre le “vaccin anti-Covid” ou pas.

J’ai déjà lu des documents étranges, semblables, où l’on se lavait les mains sur la prise de responsabilité médicale, derrière des mots comme “Standard Operating Procedure”, des termes militaires pour dire que le blindé engage son chemin, sans trop se soucier de qui est au volant, et qui est couvert par une assurance de responsabilité professionnelle médicale dans cette affaire. Je ne pense en effet pas que nos assurances professionnelles de responsabilité médicale nous couvrent pour la campagne d’administration de thérapie génique expérimentale qui est en train de se faire avec les produits de chez Pfizer et de Moderna. Nous n’avons aucun recul, donc, bien que le gouvernement et l’EMA (European Medicines Agency) soient entièrement derrière cette campagne d’expérimentation massive sur la population.

Mais le document que cette infirmière m’a remis hier soir, j’ai dû le relire, car il me semblait trop absurde. Le document me demandait d’informer ma patiente ou sa famille au sujet de la vaccination, et puis de noter si j’avais obtenu le consentement de ma patiente sur le papier. Si je ne le faisais pas, il considérait d’emblée que ma réponse était positive.

La suite

 


 


 


 

Voir les commentaires

Traitement du Covid : Le(s) vaccin(s)

15 Janvier 2021, 21:23pm

Traitement du Covid : Le(s) vaccin(s)

Posté le 31 décembre 2020 par Gérard Maudrux

Le quotidien du médecin

Tout d’abord une précision, mon problème n’est pas la vaccination, mais le vaccin actuellement plus ou moins imposé avec des méthodes inacceptables ne respectant pas le principe de précaution.  Je me ferai vacciner quand on aura la certitude qu’il n’est pas plus méchant que celui de la grippe saisonnière.

UNE MÉTHODE DÉTESTABLE

Pourquoi choisir le premier venu ? En matière de vaccin, les complications précoces sont les moins graves, et les plus graves sont tardives. Les processus d’expérimentation sont toujours longs pour être sécurisés au maximum, malgré cela on déplore souvent des accidents. Sécurité et précipitation en matière de risque ne vont pas ensemble. Le processus actuel est un coup de poker, il peut être gagnant, il peut être perdant, pas seulement pour quelques individus, débat actuel et le moins grave, mais aussi pour la population entière, avec l’émergence d’un virus recombinant par vaccination, ce qui n’est jamais abordé.

Le premier critère qui conduit à la mise en circulation d’un médicament est le facteur bénéfice/risque. Est-ce que ce médicament est efficace ou non, s’il l’est est-ce qu’il ne présente pas de risques supérieurs à la maladie ? C’est le béaba. Alors qu’on refuse toutes les thérapeutiques proposées en traitement précoce au nom de ce bénéfice/risque, des centaines de millions de doses ont été commandées sur la foi d’un communiqué de presse d’un laboratoire, et organisé les campagnes de vaccinations, sans rien connaître ni du bénéfice, ni du risque. 

Près de 250 vaccins en cours, une vingtaine qui vont sortir en quelques mois. La moindre des choses, avant de se lancer à grande échelle, était une comparaison des différents vaccins pour savoir d’abord lequel est le plus sûr, puis lequel est le plus efficace. Non, aucun examen, aucune discussion, aucune étude comparative. Le premier, qui a sans doute brûlé des étapes pour gagner la course, n’est pas forcément le meilleur.

Ensuite, on vous explique qu’il a été validé par les autorités médicales chargées d’étudier si on pouvait le mettre sur le marché ou non. Quels mensonges ! Cette commission s’est ridiculisée, car le produit a été acheté, la campagne organisée, avant que cette commission ne se réunisse. La décision n’a pas été médicale mais politique, et cette commission n’a pas émis d’avis médical, mais a entériné une décision politique. Rappelons que ces autorités médicales avaient validé le Remdésivir avant que l’OMS ne le déclare dangereux.

 

 


 

Voir les commentaires

L’ayatollak Khamenei interdit les vaccins US, anglais et français

15 Janvier 2021, 21:15pm

L’ayatollak Khamenei interdit les vaccins US, anglais et français

Réseau Voltaire | 15 janvier 2021


 

Sur ordre du Guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, l’Iran a annulé l’importation de 150 000 doses de vaccins anti-Covid-19 qui lui avaient été offerts par la communauté iranienne aux USA.

Le Guide suprême a autorisé l’importation des vaccins chinois, russes et cubain, mais interdit celle des vaccins occidentaux, US, anglais et français.

Voir les commentaires

Enfants, tests et vaccins

15 Janvier 2021, 18:00pm

Voir les commentaires