Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Ce projet fou qui pourrait faire exploser l'Europe !

5 Mai 2022, 19:44pm

Publié par Ciel Voilé

Commence à 3'30

Voir les commentaires

Hausse de la mortalité infantile : l’Inserm pointe la responsabilité du gouvernement

5 Mai 2022, 17:56pm

Hausse de la mortalité infantile : l’Inserm pointe la responsabilité du gouvernement

Le médiaen442 – Le 4 mai 2022

Depuis 2012, les enfants qui décèdent avant d’atteindre l’âge d’un an sont de plus en plus nombreux en France, selon une étude de l’Inserm publiée début mars dans The Lancet. La France est passée de 3,32 décès sur 1 000 naissances en 2012 à 3,6 ‰ fin 2021 selon l’Insee. Presque la moitié des décès de nourrissons de moins d’un an ont eu lieu au cours de la première semaine de vie et 24 % surviennent au premier jour.

 

« Si on avait le taux de mortalité de la Suède ou de la Finlande, il y aurait chaque année 1 200 décès de moins d’enfants de moins d’un an », explique Martin Chalumeau, pédiatre et épidémiologiste, qui a supervisé l’étude de l’Inserm.

 

Selon les données Eurostat, la France occupe la 25e place en Europe en la matière, avec 3,8 morts pour 1 000 naissances vivantes en 2019. Loin derrière l’Estonie (1,6 ‰) la Suède, la Finlande, la Norvège (2,1‰) ou, plus proche de nous, l’Espagne (2,6 ‰) et l’Italie (2,4 ‰). Faute de données, les causes de la hausse de la mortalité infantile restent incertaines. Les malformations congénitales ou le poids à la naissance, qui pourraient être des indicateurs, ne sont pas précisés sur le certificat de décès. La réduction du taux de mortalité infantile n’ayant pas été identifiée comme un objectif prioritaire par les autorités de santé publique, aucune analyse approfondie n’a été menée en France.

La suite

 

https://lemediaen442.fr//hausse-de-la-mortalite-infantile-linserm-pointe-la-responsabilite-du-gouvernement/

 

 

Voir les commentaires

La viande aux antibiotiques de croissance ne peut plus être importée en France

5 Mai 2022, 12:50pm

La viande aux antibiotiques de croissance ne peut plus être importée en France

La viande aux antibiotiques de croissance ne peut plus être importée en France

 

 Publié le 04/05/2022 à 12:01 - France Soir 

 

On ne trouvera plus de viande issue d’animaux ayant reçu des antibiotiques de croissance dans les commerces français. Son usage était déjà interdit dans tous les pays de l’Union européenne depuis 2006, c’est maintenant l’importation de cette viande qui est interdite, depuis le 22 avril 2022.

 

Les risques pour la santé humaine sont réels : les animaux d’élevage qui se voient administrer des doses d’antibiotiques de croissance sont à risque de développer des antibiorésistances. Et de transmettre à l’homme des bactéries résistantes aux antibiotiques.

 

Cette mesure a été annoncée par décret en février 2022, et été saluée par la profession et les syndicats agricoles. L’ancien président de la Fédération Nationale Bovine, Pierre Chevalier, a annoncé qu’à compter du 22 avril, « des contrôles extrêmement rigoureux vont être appliqués chez les industriels et les distributeurs. En conséquence, ils auront à charge d’effectuer eux-mêmes des contrôles sur leurs approvisionnements de viandes en provenance de pays tiers ».

 

 

 

Voir les commentaires

Frédéric Chaumont : fraude électorale

5 Mai 2022, 08:52am

Voir les commentaires

Kairos : le scandale Ivermectine - interview de Jean-Louis Izambert

4 Mai 2022, 18:08pm

Voir les commentaires

Stratpol : entretien avec Laurent Brayard

4 Mai 2022, 17:56pm

Voir les commentaires

Di Vizio : service d'urgences fermé...

4 Mai 2022, 17:52pm

Voir les commentaires

Christine Cotton sur l'efficacité du vaccin anti-COVID Pfizer

4 Mai 2022, 17:48pm

Voir les commentaires

4 milliards de doses : les pays baltes alertent l'UE sur la surproduction de vaccins !

4 Mai 2022, 17:45pm

Voir les commentaires

François Boulo - ON PEUT (encore) RENVERSER LA PRÉSIDENTIELLE !

3 Mai 2022, 17:56pm

Voir les commentaires