Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Le grand reset transhumaniste

19 Décembre 2020, 19:36pm

Voir les commentaires

La technocratie et la grande réinitialisation

19 Décembre 2020, 19:21pm

La technocratie et la grande réinitialisation

 


Dr Joseph Mercola - Le 19 décembre 2020


https://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2020/12/19/technocracy-and-the-great-reset.aspx?


Quelques points

 

La technocratie ne repose pas sur des mécanismes communs de fixation des prix tels que l'offre et la demande ou le libre-échange. Au contraire, l'économie de la technocratie est basée sur les ressources énergétiques, qui dictent ensuite les types de produits qui sont produits, achetés, vendus et consommés


Les scientifiques et les ingénieurs ont inventé la technocratie,elle nécessite une ingénierie sociale pour maintenir le système en état de marche, d'où la nécessité d'une surveillance et d'une exploration massive des données


Beaucoup de termes que nous avons entendus de plus en plus souvent ces dernières années font référence à la technocratie sous un autre nom. Citons par exemple le développement durable, l'Agenda 21, l'Agenda 2030, le Nouvel agenda urbain, l'économie verte, le new deal vert et le mouvement de lutte contre le réchauffement climatique en général. L'accord de Paris sur le climat fait également partie intégrante de l'agenda technocratique


D'autres termes sont synonymes de technocratie, notamment "la grande réinitialisation", "la quatrième révolution industrielle" et "mieux reconstruire


L'objectif commun de tous ces mouvements est l'appropriation de toutes les ressources du monde par une petite élite mondiale qui possède le savoir-faire pour programmer les systèmes informatiques qui viendront dicter la vie de chacun. C'est la forme ultime de totalitarisme et la destruction absolue de la liberté individuelle et de la vie privée


Dans la vidéo ci-dessus, James Delingpole s'entretient avec Patrick Wood, un économiste, analyste financier et constitutionnaliste américain qui a consacré sa vie à rechercher et à comprendre la technocratie - un système économique basé sur les ressources naturelles créé de toutes pièces et qui n'a pas vraiment d'équivalent en termes de ce que le citoyen moyen comprend.


Wood a écrit deux livres fascinants sur ce sujet : "La montée de la technocratie" : Le cheval de Troie de la Transformation mondiale "1 et "Technocratie : La dure route vers l'ordre mondial "2.


Comme l'explique Wood, ce nouveau système économique - qui n'est pas naturel - ne repose pas sur des mécanismes de prix communs tels que l'offre et la demande ou le libre-échange. Au contraire, l'économie de la technocratie est basée sur les ressources énergétiques, qui dictent ensuite les types de produits à produire, acheter, vendre et consommer. En substance, l'énergie remplace le concept de l'argent en tant que marchandise.


C'est assez étrange, mais ça l'est encore plus. La technocratie, apparue dans les années 1930 au plus fort de la Grande Dépression, dont les inventeurs étaient des scientifiques et des ingénieurs, nécessite également une ingénierie sociale pour faire fonctionner le système.


Le développement durable entend prendre le contrôle de toutes les ressources, de toutes les productions et de toutes les consommations de la planète Terre, laissant à une dictature scientifique la micro-gestion de tous ses habitants. ~ Patrick Wood


Si les gens sont autorisés à faire ce qu'ils veulent, c'est la demande des consommateurs qui, en fin de compte, fait tourner le commerce, mais cela ne fonctionnera pas ici. Il faut plutôt orienter les consommateurs, si vous voulez, pour qu'ils consomment ce que le système a besoin qu'ils consomment, et pour que cela se produise, il faut plus ou moins leur faire subir un lavage de cerveau. Par conséquent, le système technocratique nécessite une surveillance étendue et des technologies basées sur l'intelligence artificielle pour garder tout le monde sous contrôle.


La technocratie n'est pas un système politique


De plus, la technocratie cherche à éliminer les élus et le gouvernement dans son ensemble. Ils n'ont pas leur place dans ce système qui, lorsqu'il sera pleinement mis en œuvre, fonctionnera de manière plus ou moins automatique, avec l'apport au sommet des génies technologiques. Il n'y a pas non plus de place pour les nations ou les nationalismes qui pourraient influencer les comportements.


Comme l'a noté Wood, le roman d'Aldous Huxley "Brave New World" offre un aperçu fascinant de la technocratie. Il n'y a pas de système politique. Tout est dirigé par des ingénieurs et des scientifiques, et les algorithmes qu'ils créent. Comme indiqué dans la description de la "Technocratie : La dure route vers l'ordre mondial "3


En tant que système économique basé sur les ressources, le développement durable entend prendre le contrôle de toutes les ressources, de toute la production et de toute la consommation sur la planète Terre, laissant tous ses habitants être micro-gérés par une dictature scientifique.


Alors que le plan technocratique est en cours depuis des décennies, les choses se sont mises en place rapidement cette année. Si vous avez l'impression que nous souffrons tous d'une sorte de syndrome de la "grenouille bouillie", vous avez probablement raison.


Des droits évidents nous ont été retirés et les gens ont plus ou moins accepté des situations qui auraient été impensables il y a un an. On nous a dit de travailler à la maison et d'éviter d'aller où que ce soit. Nos entreprises ont été fermées "pour protéger la santé publique".
 

On nous a dit de nous couvrir le visage même lorsque nous sommes à l'extérieur, en mangeant et dans nos propres maisons. On nous dit maintenant que nous devrons avoir des passeports de vaccin si nous voulons prendre un vol à l'avenir, et les dirigeants mondiaux parlent ouvertement de la Grande Réinitialisation.

 

Il est évident que les banques centrales ont également participé à ce plan dès le début. Le système des banques centrales est en train de s'effondrer au moment où nous parlons, ayant atteint la fin de sa vie fonctionnelle, car le fardeau de la dette mondiale dépasse la capacité des pays à payer les intérêts, mais la Grande réinitialisation dont ils parlent n'est pas un autre système de banque centrale.

 

Il sera centralisé, oui, mais là encore, la base même de l'économie mondiale se déplacera du produit de la monnaie vers le produit de l'énergie. Dans l'interview, M. Wood explique comment l'élite technocratique, les membres de la Commission trilatérale en particulier, ont influencé et manipulé les réglementations économiques pour assurer leur succès.

 

Développement durable, Agenda 21 - Tout est technocratie

 

Comme l'explique M. Wood, de nombreux termes que nous entendons de plus en plus ces dernières années font référence à la technocratie sous un autre nom. Citons par exemple le développement durable, l'Agenda 21, l'Agenda 2030, le New Urban Agenda, l'économie verte, le Green New Deal et le mouvement contre le réchauffement climatique en général.

 

Ils font tous référence et font partie de la technocratie et de l'économie basée sur les ressources. D'autres termes sont synonymes de technocratie, notamment la Grande Réinitialisation4, la quatrième révolution industrielle5 et le slogan "Build Back Better "6.

 

L'objectif commun de tous ces mouvements et programmes est l'accaparer toutes les ressources du monde - dont elles sont la propriété - par une petite élite mondiale qui possède le savoir-faire nécessaire pour programmer les systèmes informatiques qui, en fin de compte, dicteront la vie de chacun. C'est vraiment la forme ultime du totalitarisme.

 

Quand ils parlent de "redistribution des richesses", ce à quoi ils font réellement référence, note Wood, c'est la redistribution des ressources de nous vers eux. Mon article précédent, "Le coup d'état mondial est en route", présente une vidéo du Forum économique mondial où l'on dit sans détour que d'ici 2030, vous ne posséderez plus rien. Tout ce dont vous avez besoin, vous le louerez.

 

Technocratie 2030 - Un aperçu de l'avenir

 

Un aperçu de cet avenir a également été présenté dans un article du Forbes de novembre 2016, écrit par une personne anonyme de l'équipe de la stratégie de leadership du Forum économique mondial. On peut y lire, en partie:7

 

"Bienvenue en 2030. Bienvenue dans ma ville - ou devrais-je dire, "notre ville". Je ne possède rien. Je ne possède pas de voiture. Je ne possède pas de maison. Je ne possède pas d'appareils électroménagers ni de vêtements.

 

Cela peut vous sembler étrange, mais c'est parfaitement logique pour nous dans cette ville. Tout ce que vous considériez comme un produit, est devenu un service. Nous avons accès au transport, au logement, à la nourriture et à toutes les choses dont nous avons besoin dans notre vie quotidienne ...

Dans notre ville, nous ne payons pas de loyer, parce que quelqu'un d'autre utilise notre espace libre chaque fois que nous n'en avons pas besoin. Mon salon est utilisé pour les réunions d'affaires lorsque je ne suis pas là.

 

De temps en temps, je choisis de cuisiner moi-même. C'est facile - le matériel de cuisine nécessaire est livré à ma porte en quelques minutes ... Des courses ? Je ne me souviens pas vraiment de ce que c'est. Pour la plupart d'entre nous, cela s'est transformé en choix de choses à utiliser. Parfois, je trouve cela amusant, et parfois je veux juste que l'algorithme le fasse pour moi. Il connaît mes goûts mieux que moi maintenant …

 

Le concept d'heure de pointe n'a plus de sens, puisque le travail que nous faisons peut être fait à tout moment. Je ne sais pas vraiment si j'appellerais encore ça du travail. Il s'agit plutôt de temps de réflexion, de création et de développement...

 

Ma plus grande inquiétude concerne tous les gens qui ne vivent pas dans notre ville. Ceux que nous avons perdus en chemin. Ceux qui ont décidé que c'était devenu trop, toute cette technologie. Ceux qui se sont sentis obsolètes et inutiles lorsque les robots et l'IA ont pris le contrôle de grandes parties de nos emplois.

 

Ceux qui se sont fâchés contre le système politique et se sont retournés contre lui. Ils mènent des vies différentes en dehors de la ville. Certains ont formé de petites communautés autosuffisantes. D'autres sont restés dans les maisons vides et abandonnées des petits villages du 19ème siècle.

 

De temps en temps, le fait de ne pas avoir de véritable vie privée m'ennuie. Je ne peux aller nulle part et ne pas être enregistré. Je sais que, quelque part, tout ce que je fais, pense et rêve est enregistré. J'espère juste que personne ne l'utilisera contre moi. Dans l'ensemble, c'est une bonne vie".

 

Cependant, si vous louez tout et que vous n'avez pas de propriété privée, alors qui possède toutes ces choses ? L'élite technocratique qui possède toutes les ressources énergétiques. Il est troublant de constater qu'une des formes de ressources énergétiques que les technocrates modernes ont apparemment l'intention de récolter, si l'on en croit les brevets, est le corps humain.

 

L'activité du corps humain en tant que ressource énergétique

 

Le brevet international de Microsoft8 WO/2020/060606 décrit un "système de cryptomonnaie utilisant des données sur l'activité corporelle". Le brevet international a été déposé le 20 juin 2019. La demande de l'office américain des brevets9, 16128518, a été déposée le 21 septembre 2018. Comme l'explique le résumé :10

 

"L'activité du corps humain associée à une tâche fournie à un utilisateur peut être utilisée dans un processus d'extraction d'un système de cryptomonnaie. Un serveur peut fournir une tâche à un dispositif d'un utilisateur qui est couplé au serveur de manière à communiquer. Un capteur couplé ou compris dans le dispositif de l'utilisateur peut détecter l'activité corporelle de l'utilisateur.

 

Les données relatives à l'activité corporelle peuvent être collectées à partir de l'activité corporelle détectée de l'utilisateur. Le système cryptomonnaie couplé au dispositif de l'utilisateur peut vérifier si les données d'activité corporelle satisfont à une ou plusieurs conditions fixées par le système de cryptomonnaie, et attribuer une cryptomonnaie à l'utilisateur dont les données d'activité corporelle sont vérifiées".

 

La demande de brevet américain comprend le résumé du processus suivant11. Ce brevet, s'il est mis en œuvre, transformerait essentiellement des êtres humains en robots. Si vous vous êtes déjà demandé comment l'homme moyen va gagner sa vie dans le monde sans argent liquide de l'avenir, axé sur la technologie de l'IA, cela pourrait faire partie de votre réponse.

 

Les gens seront réduits à être comme des drones sans esprit, passant leurs journées à effectuer des tâches automatiquement distribuées par, disons, une application de téléphone portable, en échange d'une "récompense" en cryptomonnaie. Ce type de fusion des systèmes numériques et biologiques est en fin de compte ce qu'est la "quatrième révolution industrielle".

 

 

Qui sont les technocrates ?

 

Alors que la technocratie était autrefois un véritable club privé, les technocrates d'aujourd'hui n'ont pas nécessairement de carte de membre, de sorte qu'il peut être difficile de les identifier tous correctement. Les principaux acteurs sont cependant les membres de la Commission trilatérale, explique M. Wood.

 

Vous ne pouvez pas simplement adhérer à la Commission trilatérale. Ils choisissent leurs propres membres, et ce uniquement sur invitation. Une liste des membres à partir de 2020 peut être consultée sur FredDonaldson.com.12 Parmi les noms connus du groupe trilatéral américain figurent David Rockefeller, Henry Kissinger, Michael Bloomberg et les poids lourds de Google Eric Schmidt et Susan Molinari, vice-présidente de la politique publique chez Google.

 

Reconnaissant la nécessité des médias, il y a aussi David Ignatius, chroniqueur au Washington Post, David Sanger, correspondant en chef du New York Times à Washington, et Gerald Seib, rédacteur en chef du Wall Street Journal.

 

Il s'agit d'une liste intéressante de personnes qu'il peut être utile d'examiner pour avoir une idée de l'endroit, de la manière et des personnes par lesquelles la technocratie gagne du terrain et est mise en œuvre. Parmi les autres groupes à examiner, on peut citer

 

Le Club de Rome

L'Aspen Institute, qui a formé et encadré des cadres du monde entier sur les subtilités de la mondialisation. Nombre des membres de son conseil d'administration sont également membres de la Commission trilatérale

L'Institut Atlantique

Le Forum économique mondial

Le Brookings Institute et d'autres groupes de réflexion

 

Certains individus peuvent également être identifiés par leurs actions. Parmi les exemples donnés dans l'interview, on peut citer Bill Gates et le Premier ministre britannique Boris Johnson. Une fois que vous vous êtes familiarisé avec le programme technocratique, vous pouvez commencer à reconnaître les acteurs assez facilement.

 

La pandémie fait aussi partie de la prise de contrôle technocratique

 

Enfin et surtout, la pandémie fait partie intégrante de la grande réinitialisation des technocrates, qui inaugurera un tout nouveau monde de restrictions inimaginables de la liberté. Elle a déjà permis une redistribution massive des richesses - encore une fois, de la classe moyenne, des propriétaires de petites entreprises, aux grandes multinationales comme Amazon.

 

Enfin, ne soyez pas surpris si vous entendez parler de fournir à chacun un revenu de base - un pas vers l'"utopie" sans numéraire de 2030 où vous ne possédez rien - et d'une remise universelle de la dette en échange de la renonciation à tous les droits de propriété privée à l'avenir.

 

La fermeture des marchés a également eu pour effet de démolir les économies locales dans le monde entier - une situation artificielle totalement inutile qui sert maintenant d'excuse pour expliquer pourquoi nous avons si désespérément besoin de "réinitialiser" le système économique, et pendant que nous y sommes, nous devrions "reconstruire en mieux".

 

Les fermetures d'écoles ont suscité des appels à davantage d'apprentissage en ligne, ce qui enferme les jeunes dans la matrice de surveillance numérique encore plus grande qu'auparavant, et alors que le vaccin COVID-19 est en cours de déploiement, il prépare le terrain pour la surveillance biométrique, le suivi et la localisation, qui seront finalement liés à tous vos autres dossiers médicaux, à l'identification numérique, aux opérations bancaires numériques et à un système de crédit social.

 

Tout cela nécessite à son tour la 5G, qui est déployée au beau milieu de cette pandémie. Une fois de plus, une fois que vous vous serez familiarisé avec le programme technocratique, vous verrez que tous ces événements apparemment aléatoires ne le sont pas du tout, mais qu'ils s'entremêlent pour former un grand filet - et nous sommes ce qu'il y a de mieux pour le dîner.

 

La réponse est, tout d'abord, de vous éduquer et d'éduquer les autres. Je vous invite à écouter l'interview de Wood dans son intégralité, car il passe en revue beaucoup de choses que je n'ai pas résumées ici. Une fois que vous pouvez voir le plan, l'étape suivante consiste à résister et à s'opposer à toute mise en œuvre de l'agenda technocratique. Nous pouvons gagner, pour le simple fait que nous sommes plus nombreux qu'eux, mais nous devons nous faire entendre - nous devons unir nos forces et présenter un front uni.

 

Sources et Références

 

Voir les commentaires

Sur CNews : les incohérences "sanitaires"

19 Décembre 2020, 18:29pm

Voir les commentaires

Interview d'une infirmière du Tennessee après vaccination

18 Décembre 2020, 17:45pm

Interview d'une infirmière du Tennessee après vaccination

Ou quand diffuser le réel ?

 

Exemple emblématique de journalisme mainstream.

 

Dans le Tennessee, des journalistes et cameramen de différentes chaînes télévisées sont venus interviewer le personnel médical venant de recevoir l'injection du vaccin Pfizer.

 

Quinze minutes après l'injection, une jeune infirmière, belle comme le jour, s'exprime devant les micros. Mais malgré ses efforts, elle s'effondre.

 

Apparemment c'est en direct, et le cameraman de MSNBC filme le tour de la pièce alors que ses confrères savent qu'ils doivent interrompre : on filme ce qui marche, pas ce qui échoue. Sans surprise, la vidéo n'est plus disponible.

 

Sans image, (Il est très important de ne pas entamer la propagande!) une autre chaîne expliquera plus tard que l'infirmière qui a fait un malaise, en aurait l'habitude ! Et nous serions censés le croire ?

 

Voir les commentaires

Divulgation de Wikileaks

18 Décembre 2020, 13:03pm

Divulgation de Wikileaks

WikiLeaks  est une organisation non gouvernementale fondée par Julian Assange en 2006, dont l'objectif est de publier des documents, pour partie confidentiels, ainsi que des analyses politiques et sociales à l'échelle mondiale. Elle n'a aucune affiliation avec Wikimédia. Sa raison d'être est de donner une audience aux lanceurs d'alertes et aux fuites d'information, tout en protégeant ses sources. Plusieurs millions de documents relatifs à des scandales de corruption, d'espionnage et de violations de droits de l'homme concernant des dizaines de pays à travers le monde ont été publiés sur le site internet depuis sa création. ( introduction de wikipedia)

 

Voir les commentaires

Christian Perronne sur sa mise à l'écart

18 Décembre 2020, 12:07pm

Voir les commentaires

Le monde à l'envers

18 Décembre 2020, 12:04pm

Voir les commentaires

Le Pr Fourtillan libéré

17 Décembre 2020, 20:31pm

Gard : le Pr Fourtillan, l'un des intervenants de "Hold Up", est libre et a quitté l'hôpital psychiatrique

 

Midi Libre - Le 17 décembre 2020

Le professeur Jean-Bernard Fourtillan, l'un des intervenants du documentaire "Hold Up" qui avait été placé en hospitalisation d'office, est libre. Ce mercredi 17 décembre, à Uzès, le juge des libertés de la détention a considéré que cet homme n'avait pas sa place à l'hôpital psychiatrique.

A Uzès, au Mas Careiron, le juge des libertés et de la détention a considéré, ce jeudi 17 décembre, que Jean-Bernard Fourtillan n'avait plus sa place dans un hôpital psychiatrique.

La suite sur Midi Libre :

https://www.midilibre.fr/2020/12/17/uzes-jean-bernard-fourtillan-est-libre-et-a-quitte-lhopital-psychiatrique-9263728.php

 

Voir les commentaires

interview du Pr Montagnier par Richard Boutry

17 Décembre 2020, 18:37pm

Voir les commentaires

Stratégie communication pandémie

17 Décembre 2020, 16:47pm

Voir les commentaires